Immobilier et solidaire ? Deux mots qu’il n’est pas commun de voir cohabiter. Mais ça, c’était avant l’Immobilier Mutuel !

L’Immobilier Mutuel, une aventure collective

Jean-Pierre Seguinel et Georges Panagiotou ont décidé de se rassembler pour agir ensemble, influer sur la société et la transformer. Partant du constat que les seniors de 60 ans et plus (16 millions de Français aujourd’hui, 20 millions en 2030) perçoivent une retraite moyenne de 1072 euros par mois, ils decident d’agir. « Les faibles revenus entraînent le mal logement qui entraîne à son tour perte de confort de vie, précarité et même problèmes de santé », explique Jean-Pierre Seguinel. « Lorsque l’on est propriétaire, que l’on a 75 ou 80 ans et que la chaudière lâche, on n’a pas toujours les moyens de la changer. »

Financer l’aide au maintien à domicile

L’objectif est de préparer un avenir plus serein en relevant d’ores-et-déjà le défi de demain : considérer avec dignité nos aînés, toujours plus nombreux, à travers une réponse innovante en matière de logement. Et anticiper ainsi une problématique de société à laquelle chacun d’entre nous peut être confronté.

C’est en janvier que le label Immobilier Mutuel voit le jour, à destination des agents immobiliers (et plus tard, à d’autres branches de la profession) sous la forme d’une charte et d’une cotisation mensuelle de 294 euros.

En versant tous les mois une cotisation à L’Immobilier Mutuel, ils contribuent à réhabiliter, adapter ou construire des logements pour le maintien à domicile de seniors en difficulté, des actions d‘aménagement qui font prioritairement appel à des structures de réinsertion professionnelle, des experts qui conçoivent des habitats soucieux de l’environnement et du bien-vivre collectif, et des structures de services à domicile pour les seniors qui en auraient besoin.

En effet le tiers de cette somme sera reversé aux collectivités partenaires, ainsi qu’aux associations spécialisées dans le mal logement. Les montants perçus feront l’objet d’un tracé méticuleux et seront employés à l’aide au maintien à domicile des personnes âgées ou en difficulté : travaux de rénovation, mise aux normes, construction de logements neuf…Les deux tiers restants seront employés au fonctionnement de la structure.

En vendant ou achetant par leur intermédiaire, vous participez à cette démarche solidaire sans aucun frais supplémentaires.!

Author: Pauline Degonde

Rédacteur Web chez Uni Santé - Suivez l'actualité de la santé et du vieillissement, à travers des sujets en lien direct avec votre quotidien.

Tags
  • Associations
  • collectivitésa
  • communauté de l'immobilier
  • Immobilier mutuel
  • label immobilier
  • maintien à domicile
  • mal logement
  • senior
  • seniors en difficulté
  • solidaire
  • vivre à domicile