Certaines personnes âgées, vivant chez elles mais qui sont en perte d’autonomie ou qui présentent des troubles de la mémoire, ont besoin d’une offre de services et d’accueil adaptée. Par ailleurs, les aidants, et notamment ceux qui accompagnent des personnes très désorientées, doivent parfois trouver des solutions alternatives à l’hébergement permanent. Il existe des solutions d’hébergement de durée limitée comme l’accueil temporaire, pour les personnes âgées qui ne peuvent occuper leur logement pendant quelque temps (travaux nécessaires chez elles, absence temporaire de leur entourage, etc.).

L’accueil temporaire

L’accueil temporaire donne la possibilité à une personne en perte d’autonomie d’être accueillie dans un établissement spécialisé pour une durée limitée avec ou sans hébergement.

Intermédiaires entre le foyer et la maison de retraite, ces structures peuvent être autonomes ou rattachées à une maison de retraite médicalisée (EHPAD). Cette hébergement temporaire est une solution idéale en cas d’absence des proches aidants, il peut être une transition à la suite d’une hospitalisation, où une bonne alternative en cas de travaux dans le logement de la personne âgée, etc. Il peut aussi permettre à une personne âgée de se familiariser avec une future maison de retraite.

L’accueil temporaire est organisé pour une durée limitée au maximum à 90 jours par an, à temps complet ou partiel.

Il peut être organisé en mode séquentiel, c’est-à-dire par périodes programmées sur l’année.

Un dispositif de répit pour les aidants

Les avantages de l’accueil temporaire pour vous les aidants :

  • Prendre du temps pour vous,
  • Eviter de vous épuiser, car l’épuisement met en danger la qualité de votre accompagnement,
  • Vous apporter des conseils et de l’information à travers un change avec les professionnels compétents.

Les objectifs du séjour pour le proche :

l’hébergement temporaire peut être un moyen pour la personne âgée de :

  • Retrouver confiance en elle, en reprenant un rythme de vie structuré,
  • Passer l’hiver en toute sécurité,
  • L’aider dans sa convalescence en sortie d’hospitalisation,
  • S’adapter progressivement à la vie en maison de retraite.

Le coût

Le prix de la journée d’hébergement temporaire en établissement est identique au prix de la journée facturée aux personnes qui y résident  de façon permanente.

Ce coût peut être en partie pris en charge par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) qui est souvent insuffisante pour couvrir l’ensemble des frais engagés.

Votre proche ou vous-même aurez donc à payer une partie de la facture.

Le contrat de séjour

L’entrée d’une personne âgée en établissement à titre temporaire donne lieu à la signature d’un contrat. Il est recommandé d’en lire attentivement les différents articles. La personne âgée doit également se faire communiquer le règlement intérieur.

Author: Pauline Degonde

Rédacteur Web chez Uni Santé - Suivez l'actualité de la santé et du vieillissement, à travers des sujets en lien direct avec votre quotidien.

Tags
  • accueil temporaire
  • aidants
  • aides
  • APA
  • répit
  • soulager les aidants
  • structures spécialisées