Emma Morano, doyenne présumée de l’humanité, s’est éteinte samedi, 15 avril, à l’âge de 117 ans et 137 jours, dans son petit village italien, Verbania, dans le nord de la Péninsule.  

Emma Morano : 117 bougies et une vie bien remplie

Née le 29 novembre 1899, elle a vu défiler onze papes, trois rois d’Italie et douze présidents de la République, même si elle est encore loin du record de 122 ans de la Française Jeanne Calment.

Emma Morano, la doyenne de l’humanité, a passé sa vie sur les rives du Lac Majeur, au Nord de l’Italie. Elle est l’aînée d’une famille de huit enfants, trois garçons et cinq filles, a eu une vie bien remplie. Son premier amour a disparu pendant la Première guerre mondiale, elle s’est séparée d’un mari violent juste avant la Seconde et a travaillé jusqu’à ses 75 ans dans une fabrique de sac en toile de jute.

Très indépendante, elle est restée autonome jusqu’à 115 ans et n’a jamais accepté de mettre les pieds dans un hôpital, ne serait-ce que pour une petite opération de la cataracte.

Décès d'Emma Morano, doyenne de l'humanité

Violet Bown, la nouvelle doyenne de l’humanité

Selon le Gerontology Research Group (GRG), la doyenne de l’humanité est désormais une Jamaïcaine, Violet Brown, née le 10 mars 1900.

Author: Pauline Degonde

Rédacteur Web chez Uni Santé - Suivez l'actualité de la santé et du vieillissement, à travers des sujets en lien direct avec votre quotidien.

Catégories
Tags