Ennui, envie d’avoir une activité ou besoin de compléter sa pension, après avoir pris sa retraite, il est possible de travailler et de cumuler partiellement ou totalement ses revenus.  Le cumul emploi-retraite permet, sous certaines conditions, d’exercer une activité professionnelle et de cumuler le versement des revenus professionnels et de la pension de retraite.

Le cumul emploi-retraite : travailler à la retraite

Pour pouvoir exercer un emploi salarié pendant la retraite, il faut cesser toute activité professionnelle au moment de la liquidation de la pension. Ensuite il faut signer un nouveau contrat de travail, même si l’on retravaille avec son dernier employeur.
Cette condition n’est en revanche pas nécessaire si l’activité professionnelle exercée avant la retraite est une activité artistique, littéraire, scientifique, de spectacle, juridictionnelle occasionnelle ou assimilée.

Le cumul total des revenus

Dans le cadre d’une reprise d’activité salariée, pour cumuler intégralement revenus professionnels et pension de retraite du régime général, il est nécessaire de respecter l’une des conditions suivantes :
– avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite (entre 60 et 62 ans selon sa date de naissance) et validé le nombre de trimestres nécessaire permettant de percevoir une pension de retraite à taux plein
– avoir atteint l’âge permettant de bénéficier du taux plein automatique (entre 65 et 67 ans selon sa date de naissance).

Si l’activité professionnelle relève d’un autre régime de retraite (artisan, commerçant, profession libérale…) le cumul est sans restriction.

Le cumul partiel des revenus

Lorsque les conditions pour bénéficier du cumul total des revenus ne sont pas réunies, il est possible de bénéficier d’un cumul partiel.
Le montant cumulé des revenus professionnels et de la pension de retraite du régime général est le plus élevé des deux montants suivants :
– soit 2.332,03€
– soit le dernier salaire d’activité perçu avant la liquidation des pensions.

Avec un nouvel employeur, il est possible de reprendre une activité professionnelle dès la date d’effet de la retraite.

Pour reprendre une activité chez le dernier employeur avant la retraite, il faudra attendre 6 mois après la date d’effet de la pension, sinon, le versement des pensions sera suspendu jusqu’au terme de ce délai de 6 mois.

A savoir

La reprise d’une activité salariée soumet aux cotisations sociales dans les mêmes conditions que celles des autres salariés, mais les cotisations de retraite de base et complémentaire ne permettent pas de réévaluer le montant de la pension de retraite.
De plus, depuis le 1er juillet 2014, les salariés de plus de 65 ans sont soumis à une contribution spécifique de solidarité.

Les démarches à accomplir

Dans le mois suivant une reprise d’activité professionnelle, il faut en aviser sa caisse de retraite puis lui transmettre les éléments suivants :
– le nom et l’adresse de l’employeur
– la date du début de la reprise d’activité
– le montant et la nature des revenus professionnels et le ou les régimes d’affiliation à la sécurité sociale.
– les bulletins de salaire
– les noms et adresses des autres organismes de retraite de salariés, de base et complémentaires.

Se renseigner

CNAV Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse :

– 3960 prix d’un appel local depuis un téléphone fixe
– 09 71 10 39 60 depuis un téléphone mobile ou une box

Source : Service-Public.fr

Catégories
Tags
  • retraite
  • retraite et travail
  • travailler après la retraite