Les tarifs en EHPAD se décomposent en 3 : le tarif hébergement, le tarif dépendance, le tarif soins. 

Les tarifs en EHPAD : s’y retrouver

Le tarif hébergement

Le tarif hébergement recouvre l’ensemble des prestations d’administration générale, d’hôtellerie, de restauration, d’entretien et d’animation qui ne sont pas liées à la dépendance du résidant.

Le tarif hébergement est entièrement à la charge du résidant ou de sa famille, déduction faite, éventuellement, de l’APL. Dans les établissements habilités à l’Aide sociale, le Conseil Général, sous condition de ressources,  peut prendre à sa charge ce tarif.  Dans ce cas, il récupère 90% des revenus de la personne âgée et peut faire un recours sur succession.

Attention, dans la plupart des établissements, un certain nombre de prestations, comme la blanchisserie, les protections, le coffeur… ne sont pas incluses dans le tarif hébergement.  Alors n’hésitez pas à demander l’intégralité des tarifs.

Le tarif dépendance

Le tarif dépendance recouvre l’intégralité des prestations d’aide et de surveillance nécessaires à l’accomplissement des actes de la vie courante. Il s’agit des surcoûts hôteliers liés à l’état de dépendance : aide à l’habillage, à la toilette ou aux repas, des produits pour l’incontinence…

Le tarif dépendance est lié au niveau de dépendance évaluée à partir de la grille  Aggir. Plus le résident est dépendant, plus le coût est élevé.

Il y a trois tarifs dépendance, à savoir :
– un tarif pour les personnes âgées très dépendantes classées dans les groupes iso-ressources  GIR 1 et 2,
– un tarif pour les personnes âgées moins dépendantes classées dans les groupes iso-ressources GIR 3 et 4,
– un tarif pour les personnes âgées peu dépendantes classées dans les groupes iso-ressources GIR 5 et 6 qui correspond au ticket modérateur.

Le tarif  dépendance est fixé chaque année par le Président du Conseil Départemental, en fonction de la dépendance moyenne des résidents. Le tarif dépendance est financé en partie par le Conseil départemental, sous la forme d’une dotation globale versée à l’établissement.

Reste à la charge du résidant, quels que soient ses revenus, une part du tarif appelée ticket modérateur, équivalent au tarif dépendance Gir 5-6.

Le tarif soins

Le tarif soins recouvre l’intégralité des dépenses liées aux prestations médicales et paramédicales. Il est directement versé à l’établissement par l’Assurance maladie, le résidant n’a donc rien à payer, à l’exception des consultations de médecins généralistes ou spécialistes de ville qui ne sont pas incluses dans ce tarif et sont donc à sa charge.
Le directeur général de l’ARS est chargé d’arrêter le forfait soins global, en prenant en compte le degré de dépendance moyen et les besoins en soins médico-techniques des résidents.

Combien coûte une place en EHPAD ?

Selon les données de l’étude Uni Santé « Panorama des EHPAD en France », le tarif moyen (hébergement + ticket modérateur) en EHPAD en chambre simple par mois de 30 jours est de 1 976 €. Cependant de fortes disparités départementales existent, la palme du coût moyen mensuel le plus bas revient au Cantal avec 1 569,60 €, le plus élevé, 3 521,40 €, est à Paris.

 

Catégories
Tags
  • ehad
  • frais en EHPAD
  • maisons de retraite
  • tarif dépendance
  • tarif des EHPAD
  • tarifs